Canada

Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment [CHIME]

Mise en candidature :

le Conseil national de recherches du Canada

À propos de l’innovation

Nous sommes entrés dans une période que les scientifiques appellent « l’ère CHIME », faisant allusion à un projet intitulé l’expérience canadienne de cartographie de l'intensité de l'hydrogène (Canadian Hydrogen Intensity Mapping Experiment, [CHIME]). Ce projet vise à mesurer l’historique d’expansion de notre univers et de cartographier la distribution cosmique des sursauts radio rapides qui y surviennent et de faire le suivi des radios pulsars. Élaboré, financé et entièrement assemblé par des Canadiens, le télescope CHIME constitue une réalisation technologique novatrice ainsi qu’un grand projet scientifique qui permet de répondre à certaines des questions les plus sérieuses en matière d’astrophysique moderne.

À propos de l’innovateur

CHIME a été conçu et bâti, est aujourd'hui opéré, par la collaboration d'un groupe de cosmologistes, d'astrophysiciens des hautes énergies, d'ingénieurs et de programmeurs, incluant de nombreux étudiants. L'équipe CHIME, dirigée par des physiciens de UBC, McGill, U of T et de l'Observatoire fédéral de radioastrophysique (OFR) du Conseil national de recherches Canada (CNRC), perpétue la tradition qui veut qu'en cosmologie un instrument est fabriqué par les mêmes scientifiques qui l'utiliseront, formant la génération suivante de chercheurs en cours de route. Cette équipe a conçu un radiotélescope d'un hectare capable de balayer le ciel septentrional en entier sans aucun mouvement. L'équipe a aussi créé les circuits électroniques à haute vitesse qui captent les signaux radios et programmé un réseau composé d'ordinateurs qui remplissent cinq conteneurs pour recevoir l'avalanche de données que produit CHIME. Ensemble, ils et elles font fonctionner CHIME à toute heure de la journée. Cette innovation n'aurait pas été possible sans l'aide du personnel talentueux de l'OFR.

L'équipe CHIME

Close mobile menu

What are you looking for?