Processus

Tous les ans, les Prix du gouverneur général pour l’innovation soulignent les innovations canadiennes qui incarnent l’excellence et contribuent à la qualité de vie, au Canada et dans le monde entier.

Le comité de sélection est composé de personnes distinguées qui ont été choisies en raison de leur expertise et de leur compréhension approfondie de l’écosystème de l’innovation.

  • Le comité de sélection 2023

    Charles Deguire (Président du comité de sélection)

    PDG et cofondateur de Kinova | Lauréat du PGGI de 2016

    Charles Deguire, PDG et cofondateur de Kinova, s’est donné comme mission de mettre la robotique au service de l’humain. C’est pendant son enfance que tout a commencé, alors que Charles, voulant aider et motiver trois de ses oncles atteints de dystrophie musculaire, a eu la « piqûre de l’invention ». Ses réalisations lui ont rapidement valu une réputation de pionnier dans la révolution moderne de la robotique, puisqu’il a notamment remporté le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014 et celui du Gouverneur général pour l’innovation en 2016. Charles Deguire est un visionnaire passionné qui travaille chaque jour à changer le paradigme de la robotique en créant une technologie centrée sur l’humain. Pendant ses études à l’École de technologie supérieure (ÉTS), il a eu une vision claire et a élaboré la mission de Kinova, entreprise qu’il a cofondée en 2006. Depuis le tout premier jour, la priorité de Charles a été de permettre à l’humain de transcender diverses limitations en utilisant des technologies robotiques de prochaine génération. Il se sert également de Kinova pour contribuer au développement de la meilleure relève en offrant des stages en robotique et des occasions d’apprentissage intégré au travail.

    Dr. Breanne Everett

    PDG ET COFONDATRICE D’ORPYX MEDICAL TECHNOLOGIES INC. et de KINETYX SCIENCES INC.

    PDG et cofondatrice d’Orpyx® Medical Technologies Inc. (« Orpyx ») et de Kinetyx Sciences Inc. (« Kinetyx »), la Dre Breanne Everett est aussi médecin et résidente en chirurgie plastique et reconstructrice à l’Université de Calgary. Au fait du fardeau qu’imposent les complications du pied diabétique aux patients et au système de santé et afin de lever ces obstacles, Breanne a fondé Orpyx dans le but d’avoir un impact déterminant et réel sur la vie des patients au moyen de technologies portables de qualité médicale. Orpyx a mis au point une plateforme à capteur de pression exclusive et conçue pour aider les patients à optimiser les soins de santé requis par certaines conditions, comme la neuropathie périphérique diabétique. Au-delà de ces applications immédiates en matière de suivi du pied diabétique et de prévention des amputations, la technologie de plateforme élaborée par Orpyx peut servir à d’autres fins, comme la prévention des pressions douloureuses, l’optimisation des performances sportives et la prévention des blessures. En 2016, la Dre Everett s’est vue octroyer un Prix du gouverneur général pour l’innovation, lequel soulignait son travail à Orpyx. Elle a été nommée parmi les 40 personnalités les plus performantes de moins de 40 ans par Avenue Magazine, elle figure au palmarès des 100 femmes les plus influentes du Canada et a reçu le titre de diplômée de la dernière décennie de l’Université de Calgary en 2014. Nommée boursière nationale Loran, elle est active dans la communauté des anciens boursiers Loran et elle siège au conseil d’innovation de Joule de l’Association médicale canadienne ainsi qu’au comité de sélection des Prix du gouverneur général pour l’innovation. Sa famille fait sa joie et sa fierté, et lorsqu’elle ne travaille pas, elle aime passer du temps avec son conjoint, leurs deux fils et leur famille élargie.

    Dr. Kamran Khan

    Le Dr Kamran Khan est un médecin praticien spécialiste des maladies infectieuses et professeur à la Faculté de médecine et à l’École de santé publique de l’Université de Toronto, où il dirige aussi la chaire de recherche Temerty Health Nexus en innovation et technologie. En plus de son doctorat en médecine, il détient aussi une maîtrise en santé publique. Animé par son expérience en tant que travailleur de la santé de première ligne lors de l’épidémie de SRAS survenue à Toronto en 2003, le Dr Khan étudie depuis près de deux décennies les épidémies d’agents pathogènes émergents et réémergents afin de jeter les bases scientifiques d’un système mondial d’alerte précoce pour les maladies infectieuses. Ses travaux de recherche ont été publiés dans des revues scientifiques de grand renom, du New England Journal of Medicine au Lancet, en passant par Science and Nature. Le travail du Dr Khan lors d’urgences sanitaires mondiales comme l’épidémie d’Ebola de 2014 en Afrique de l’Ouest et l’épidémie de Zika de 2016 en Amérique latine lui a permis d’accéder à de nombreux rôles de conseiller, notamment au service de l’Organisation mondiale de la Santé et de la Maison-Blanche. Pour appliquer et transposer les connaissances scientifiques en actions concrètes, le Dr Khan a fondé BlueDot, une entreprise mondiale de renseignements sur les menaces biologiques qui combine intelligences humaine et artificielle pour aider les gouvernements à assurer la sécurité nationale et les entreprises mondiales à protéger leurs activités, leurs chaînes d’approvisionnement et leurs employés contre le nombre croissant de menaces biologiques perturbatrices qui apparaissent dans le monde aujourd’hui. L’audacieux savoir-faire qu’a démontré BlueDot pendant la pandémie de COVID-19 a été salué sur de nombreuses tribunes internationales comme CNN, BBC World ainsi qu’à l’émission 60 Minutes présentée à CBS.

    John Knubley

    Conseiller principal en affaires

    John Knubley est conseiller principal auprès de McKinsey & Company, chef d’entreprise, conseiller stratégique et ancien haut fonctionnaire. M. Knubley a été sous-ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) de septembre 2012 à juin 2019. Avant de démissionner du gouvernement, John était un fonctionnaire de longue date qui avait de l’expérience dans plus de huit ministères, dont le Bureau du Conseil privé, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Transports et Infrastructure Canada, Ressources naturelles Canada, ainsi que l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). John a commencé sa carrière au sein de la fonction publique en 1980 au Conseil économique du Canada. En 2020, John a fondé InnovAction Advisory Services Inc. InnovAction fournit des conseils stratégiques aux organisations de divers secteurs et segments verticaux, dont l’agriculture, la production des aliments, la technologie, l’innovation et la durabilité. John est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Yale, d’une maîtrise en philosophie, en politique et en économie de l’Université Oxford et d’une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard. Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures à Nice, en France, de l’Institut européen des hautes études internationales. Étant un résident d’Ottawa, John est également directeur au Conference Board du Canada, à la Fondation Asie-Pacifique du Canada et à la Commission de l’énergie de l’Ontario.

    John Stackhouse

    Premier vice-président, Bureau du chef de la direction RBC

    John Stackhouse est un auteur à succès à l’échelle nationale et l’un des grands spécialistes en matière d’innovation et de perturbations économiques au Canada. À titre de premier vice-président, Bureau du chef de la direction, RBC, il dirige la recherche et exerce un leadership avisé concernant les changements économiques, technologiques et sociaux. Auparavant, il a été rédacteur en chef du Globe and Mail et éditeur du cahier « Report on Business ». Il est agrégé supérieur de l’Institut C.D. Howe et de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto, en plus de siéger aux conseils d’administration de l’Université Queen’s, de la Fondation Aga Khan Canada et de la Literary Review of Canada. Dans son dernier livre, Planet Canada : How Our Expats Are Shaping the Future, il aborde la ressource inexploitée que représentent les millions de Canadiens qui ne vivent pas ici, mais qui exercent leur influence depuis l’étranger.

    Meredith Powell

    Coentrepreneuse, Voyager Capital

    Meredith est associée à Voyager Capital, le principal fonds de capital-risque du logiciel interentreprises de Cascadia, qui investit dans les plus inspirants innovateurs de la région qui œuvrent dans le domaine des technologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique en passant par l’avenir du travail et l’équité salariale. Elle est également une investisseuse providentielle active avec un large portefeuille axé sur les entreprises dirigées par des femmes. Récemment, Meredith a occupé le poste chef de la création mondiale chez Microsoft for Startups, le programme à fort impact de 500 M$ du géant de la technologie destiné aux jeunes entrepreneurs du monde entier. Avant de se joindre à Microsoft, Meredith a lancé plusieurs entreprises, dont un marché en ligne pour les marques de mode qui a été racheté en 2014. Meredith est une conférencière convoitée qui monte régulièrement sur scène et qui s’exprime dans les médias. Elle siège à de nombreux conseils d’administration, notamment ceux du Greater Vancouver Board of Trade et de Metabridge. Passionnée par l’idée de redonner à la communauté, elle accompagne généreusement des innovateurs au Founder Institute, à Techstars et à Launch Academy. Meredith est lauréate du prix du YWCA pour l’entrepreneuriat et l’innovation, lauréate du prix national de Startup Canada pour la promotion de l’entrepreneuriat, membre du Top 40 Under 40 de Business in Vancouver, membre du Top Innovator de BC Business et membre du Top Canadian Women in Tech de The Boardlist. Meredith est née et a grandi sur la côte Ouest. Elle passe le plus de temps possible à l’extérieur avec son mari, sa fille et leur chiot Charlie et elle aime aussi aller visiter sa famille élargie.

  • Le comité de sélection 2022

    Charles Deguire (Président du comité de sélection)

    PDG et cofondateur de Kinova | Lauréat du PGGI de 2016

    Charles Deguire, PDG et cofondateur de Kinova, s’est donné comme mission de mettre la robotique au service de l’humain. C’est pendant son enfance que tout a commencé, alors que Charles, voulant aider et motiver trois de ses oncles atteints de dystrophie musculaire, a eu la « piqûre de l’invention ». Ses réalisations lui ont rapidement valu une réputation de pionnier dans la révolution moderne de la robotique, puisqu’il a notamment remporté le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014 et celui du Gouverneur général pour l’innovation en 2016. Charles Deguire est un visionnaire passionné qui travaille chaque jour à changer le paradigme de la robotique en créant une technologie centrée sur l’humain. Pendant ses études à l’École de technologie supérieure (ÉTS), il a eu une vision claire et a élaboré la mission de Kinova, entreprise qu’il a cofondée en 2006. Depuis le tout premier jour, la priorité de Charles a été de permettre à l’humain de transcender diverses limitations en utilisant des technologies robotiques de prochaine génération. Il se sert également de Kinova pour contribuer au développement de la meilleure relève en offrant des stages en robotique et des occasions d’apprentissage intégré au travail.

    Dr. Breanne Everett

    PDG ET COFONDATRICE D’ORPYX MEDICAL TECHNOLOGIES INC. et de KINETYX SCIENCES INC.

    PDG et cofondatrice d’Orpyx® Medical Technologies Inc. (« Orpyx ») et de Kinetyx Sciences Inc. (« Kinetyx »), la Dre Breanne Everett est aussi médecin et résidente en chirurgie plastique et reconstructrice à l’Université de Calgary. Au fait du fardeau qu’imposent les complications du pied diabétique aux patients et au système de santé et afin de lever ces obstacles, Breanne a fondé Orpyx dans le but d’avoir un impact déterminant et réel sur la vie des patients au moyen de technologies portables de qualité médicale. Orpyx a mis au point une plateforme à capteur de pression exclusive et conçue pour aider les patients à optimiser les soins de santé requis par certaines conditions, comme la neuropathie périphérique diabétique. Au-delà de ces applications immédiates en matière de suivi du pied diabétique et de prévention des amputations, la technologie de plateforme élaborée par Orpyx peut servir à d’autres fins, comme la prévention des pressions douloureuses, l’optimisation des performances sportives et la prévention des blessures. En 2016, la Dre Everett s’est vue octroyer un Prix du gouverneur général pour l’innovation, lequel soulignait son travail à Orpyx. Elle a été nommée parmi les 40 personnalités les plus performantes de moins de 40 ans par Avenue Magazine, elle figure au palmarès des 100 femmes les plus influentes du Canada et a reçu le titre de diplômée de la dernière décennie de l’Université de Calgary en 2014. Nommée boursière nationale Loran, elle est active dans la communauté des anciens boursiers Loran et elle siège au conseil d’innovation de Joule de l’Association médicale canadienne ainsi qu’au comité de sélection des Prix du gouverneur général pour l’innovation. Sa famille fait sa joie et sa fierté, et lorsqu’elle ne travaille pas, elle aime passer du temps avec son conjoint, leurs deux fils et leur famille élargie.

    Dr. Kamran Khan

    Le Dr Kamran Khan est un médecin praticien spécialiste des maladies infectieuses et professeur à la Faculté de médecine et à l’École de santé publique de l’Université de Toronto, où il dirige aussi la chaire de recherche Temerty Health Nexus en innovation et technologie. En plus de son doctorat en médecine, il détient aussi une maîtrise en santé publique. Animé par son expérience en tant que travailleur de la santé de première ligne lors de l’épidémie de SRAS survenue à Toronto en 2003, le Dr Khan étudie depuis près de deux décennies les épidémies d’agents pathogènes émergents et réémergents afin de jeter les bases scientifiques d’un système mondial d’alerte précoce pour les maladies infectieuses. Ses travaux de recherche ont été publiés dans des revues scientifiques de grand renom, du New England Journal of Medicine au Lancet, en passant par Science and Nature. Le travail du Dr Khan lors d’urgences sanitaires mondiales comme l’épidémie d’Ebola de 2014 en Afrique de l’Ouest et l’épidémie de Zika de 2016 en Amérique latine lui a permis d’accéder à de nombreux rôles de conseiller, notamment au service de l’Organisation mondiale de la Santé et de la Maison-Blanche. Pour appliquer et transposer les connaissances scientifiques en actions concrètes, le Dr Khan a fondé BlueDot, une entreprise mondiale de renseignements sur les menaces biologiques qui combine intelligences humaine et artificielle pour aider les gouvernements à assurer la sécurité nationale et les entreprises mondiales à protéger leurs activités, leurs chaînes d’approvisionnement et leurs employés contre le nombre croissant de menaces biologiques perturbatrices qui apparaissent dans le monde aujourd’hui. L’audacieux savoir-faire qu’a démontré BlueDot pendant la pandémie de COVID-19 a été salué sur de nombreuses tribunes internationales comme CNN, BBC World ainsi qu’à l’émission 60 Minutes présentée à CBS.

    Kelly Gillis

    Sous-ministre, Infrastructure et Collectivités

    Kelly Gillis a été nommée sous-ministre de l’Infrastructure et des Collectivités en septembre 2017. Infrastructure Canada est le ministère du gouvernement du Canada qui offre un soutien prévisible et à long terme pour aider à ce que les Canadiens bénéficient d’infrastructures publiques modernes et de calibre mondial. Le Ministère fait des investissements, établit des partenariats, élabore des politiques, met en œuvre des programmes et fait progresser les connaissances sur les infrastructures publiques au Canada. Il contribue également à relever les défis complexes auxquels les Canadiens sont quotidiennement confrontés, notamment la croissance rapide de nos villes, les changements climatiques et les menaces environnementales qui pèsent sur nos eaux et nos terres. Avant cette nomination, Kelly a été sous-ministre déléguée d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), le ministère qui a travaillé à l’élaboration du Programme d’innovation inclusif du Canada afin de contribuer à créer une économie qui favorise une croissance propre, des emplois de haute qualité et une prospérité accrue. Auparavant, Kelly a occupé plusieurs autres postes au gouvernement fédéral, notamment à titre de sous-ministre adjointe principale du Secteur du spectre, des technologies de l’information et des télécommunications (STIT), et de dirigeante principale des finances à Industrie Canada. Kelly détient un baccalauréat en commerce et un diplôme d’études supérieures en comptabilité publique de l’Université McGill. Elle est également comptable agréée. Kelly est originaire de Montréal. Elle et son mari ont trois enfants.

    John Knubley

    Conseiller principal en affaires

    John Knubley est conseiller principal auprès de McKinsey & Company, chef d’entreprise, conseiller stratégique et ancien haut fonctionnaire. M. Knubley a été sous-ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) de septembre 2012 à juin 2019. Avant de démissionner du gouvernement, John était un fonctionnaire de longue date qui avait de l’expérience dans plus de huit ministères, dont le Bureau du Conseil privé, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Transports et Infrastructure Canada, Ressources naturelles Canada, ainsi que l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). John a commencé sa carrière au sein de la fonction publique en 1980 au Conseil économique du Canada. En 2020, John a fondé InnovAction Advisory Services Inc. InnovAction fournit des conseils stratégiques aux organisations de divers secteurs et segments verticaux, dont l’agriculture, la production des aliments, la technologie, l’innovation et la durabilité. John est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Yale, d’une maîtrise en philosophie, en politique et en économie de l’Université Oxford et d’une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard. Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures à Nice, en France, de l’Institut européen des hautes études internationales. Étant un résident d’Ottawa, John est également directeur au Conference Board du Canada, à la Fondation Asie-Pacifique du Canada et à la Commission de l’énergie de l’Ontario.

    John Stackhouse

    Premier vice-président, Bureau du chef de la direction RBC

    John Stackhouse est un auteur à succès à l’échelle nationale et l’un des grands spécialistes en matière d’innovation et de perturbations économiques au Canada. À titre de premier vice-président, Bureau du chef de la direction, RBC, il dirige la recherche et exerce un leadership avisé concernant les changements économiques, technologiques et sociaux. Auparavant, il a été rédacteur en chef du Globe and Mail et éditeur du cahier « Report on Business ». Il est agrégé supérieur de l’Institut C.D. Howe et de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto, en plus de siéger aux conseils d’administration de l’Université Queen’s, de la Fondation Aga Khan Canada et de la Literary Review of Canada. Dans son dernier livre, Planet Canada : How Our Expats Are Shaping the Future, il aborde la ressource inexploitée que représentent les millions de Canadiens qui ne vivent pas ici, mais qui exercent leur influence depuis l’étranger.

    Chef Perry Bellegarde

    Ancien chef national de l’Assemblée des Premières Nations

    Le chef Perry Bellegarde a consacré sa vie à la défense des droits et du bien-être des Premières Nations. Pendant 35 ans, il a occupé divers postes de direction au sein des Premières Nations, y compris deux mandats en tant que chef national de l’Assemblée des Premières Nations (APN). Le chef Bellegarde croit fermement qu’au cœur des traités originaux se trouve une vision de paix et d’amitié menant à la construction d’un avenir meilleur et positif pour le Canada. Membre de la Première Nation de Little Black Bear, le chef Bellegarde remercie les aînés des Premières Nations de la Saskatchewan de lui avoir inculqué un profond sentiment de fierté à l’égard de sa culture. Grâce à eux, il a en outre acquis la conviction que les connaissances et les valeurs autochtones sont essentielles à l’édification d’une société plus juste et inclusive. Il se décrit comme un oskâpêwis, un mot cri qui signifie « serviteur » ou « aidant », et il croit que cette perception du rôle et des responsabilités d’un leader s’applique à de nombreuses facettes de la vie. Dans tous ses rôles de leader, le chef Bellegarde a misé sur cette vision, tout d’abord à titre de représentant du conseil tribal de Touchwood-File Hills-Qu’Appelle puis en tant que chef de la Fédération des nations indiennes de la Saskatchewan, de conseiller et chef de la Première Nation de Little Black Bear et de chef national de l’APN, poste qu’il a occupé de 2014 à 2021. À titre de chef national, le chef Bellegarde a travaillé sans relâche pour combler l’écart entre la qualité de vie des Premières Nations et celle des autres familles au Canada. Il a dirigé l’APN pendant une période de profonde transformation sur le plan de la sensibilisation du public aux préoccupations et aux priorités des Premières Nations. Parmi ses réalisations marquantes, citons l’adoption de la première loi nationale du Canada reconnaissant et protégeant les langues autochtones, les changements indispensables dans le mode de financement des services gouvernementaux dans les communautés des Premières Nations et l’obtention d’un engagement juridique pour la mise en œuvre nationale de la Déclaration des Nations Unies sur les droits des peuples autochtones. Le chef Bellegarde a également joué un rôle décisif sur le plan de la reconnaissance des droits autochtones dans l’Accord Canada-États-Unis-Mexique (ACEUM) en sa qualité de membre du Conseil consultatif de l’Accord de libre-échange nord-américain (ALENA). Il a également accru la visibilité de l’expertise des Premières Nations en matière de développement durable sur la scène internationale en faisant la promotion de solutions à la crise climatique fondées sur les droits, de l’Accord de Paris à l’Initiative des marchés durables. Le chef Bellegarde s’est vu remettre la Médaille de la Confédération, la Médaille du centenaire de la Saskatchewan ainsi que la Médaille du jubilé de diamant et la Médaille du jubilé d’or de la reine Elizabeth II. En 2018, il a été décoré de l’Ordre du mérite de la Saskatchewan et a reçu en 2019 un doctorat honorifique en droit de l’Université Queen’s. Plus récemment, le chef Bellegarde a été nommé « Bâtisseur de nation de l’année » par l’Empire Club of Canada et président d’honneur de la Société géographique royale du Canada.

    Meredith Powell

    Coentrepreneuse, Voyager Capital

    Meredith est associée à Voyager Capital, le principal fonds de capital-risque du logiciel interentreprises de Cascadia, qui investit dans les plus inspirants innovateurs de la région qui œuvrent dans le domaine des technologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique en passant par l’avenir du travail et l’équité salariale. Elle est également une investisseuse providentielle active avec un large portefeuille axé sur les entreprises dirigées par des femmes. Récemment, Meredith a occupé le poste chef de la création mondiale chez Microsoft for Startups, le programme à fort impact de 500 M$ du géant de la technologie destiné aux jeunes entrepreneurs du monde entier. Avant de se joindre à Microsoft, Meredith a lancé plusieurs entreprises, dont un marché en ligne pour les marques de mode qui a été racheté en 2014. Meredith est une conférencière convoitée qui monte régulièrement sur scène et qui s’exprime dans les médias. Elle siège à de nombreux conseils d’administration, notamment ceux du Greater Vancouver Board of Trade et de Metabridge. Passionnée par l’idée de redonner à la communauté, elle accompagne généreusement des innovateurs au Founder Institute, à Techstars et à Launch Academy. Meredith est lauréate du prix du YWCA pour l’entrepreneuriat et l’innovation, lauréate du prix national de Startup Canada pour la promotion de l’entrepreneuriat, membre du Top 40 Under 40 de Business in Vancouver, membre du Top Innovator de BC Business et membre du Top Canadian Women in Tech de The Boardlist. Meredith est née et a grandi sur la côte Ouest. Elle passe le plus de temps possible à l’extérieur avec son mari, sa fille et leur chiot Charlie et elle aime aussi aller visiter sa famille élargie.

  • Le comité de sélection 2021

    Charles Deguire (Président du comité de sélection)

    PDG et cofondateur de Kinova | Lauréat du PGGI de 2016

    Charles Deguire, PDG et cofondateur de Kinova, s’est donné comme mission de mettre la robotique au service de l’humain. C’est pendant son enfance que tout a commencé, alors que Charles, voulant aider et motiver trois de ses oncles atteints de dystrophie musculaire, a eu la « piqûre de l’invention ». Ses réalisations lui ont rapidement valu une réputation de pionnier dans la révolution moderne de la robotique, puisqu’il a notamment remporté le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014 et celui du Gouverneur général pour l’innovation en 2016. Charles Deguire est un visionnaire passionné qui travaille chaque jour à changer le paradigme de la robotique en créant une technologie centrée sur l’humain. Pendant ses études à l’École de technologie supérieure (ÉTS), il a eu une vision claire et a élaboré la mission de Kinova, entreprise qu’il a cofondée en 2006. Depuis le tout premier jour, la priorité de Charles a été de permettre à l’humain de transcender diverses limitations en utilisant des technologies robotiques de prochaine génération. Il se sert également de Kinova pour contribuer au développement de la meilleure relève en offrant des stages en robotique et des occasions d’apprentissage intégré au travail.

    Dr. Breanne Everett

    PDG ET COFONDATRICE D’ORPYX MEDICAL TECHNOLOGIES INC. et de KINETYX SCIENCES INC.

    PDG et cofondatrice d’Orpyx® Medical Technologies Inc. (« Orpyx ») et de Kinetyx Sciences Inc. (« Kinetyx »), la Dre Breanne Everett est aussi médecin et résidente en chirurgie plastique et reconstructrice à l’Université de Calgary. Au fait du fardeau qu’imposent les complications du pied diabétique aux patients et au système de santé et afin de lever ces obstacles, Breanne a fondé Orpyx dans le but d’avoir un impact déterminant et réel sur la vie des patients au moyen de technologies portables de qualité médicale. Orpyx a mis au point une plateforme à capteur de pression exclusive et conçue pour aider les patients à optimiser les soins de santé requis par certaines conditions, comme la neuropathie périphérique diabétique. Au-delà de ces applications immédiates en matière de suivi du pied diabétique et de prévention des amputations, la technologie de plateforme élaborée par Orpyx peut servir à d’autres fins, comme la prévention des pressions douloureuses, l’optimisation des performances sportives et la prévention des blessures. En 2016, la Dre Everett s’est vue octroyer un Prix du gouverneur général pour l’innovation, lequel soulignait son travail à Orpyx. Elle a été nommée parmi les 40 personnalités les plus performantes de moins de 40 ans par Avenue Magazine, elle figure au palmarès des 100 femmes les plus influentes du Canada et a reçu le titre de diplômée de la dernière décennie de l’Université de Calgary en 2014. Nommée boursière nationale Loran, elle est active dans la communauté des anciens boursiers Loran et elle siège au conseil d’innovation de Joule de l’Association médicale canadienne ainsi qu’au comité de sélection des Prix du gouverneur général pour l’innovation. Sa famille fait sa joie et sa fierté, et lorsqu’elle ne travaille pas, elle aime passer du temps avec son conjoint, leurs deux fils et leur famille élargie.

    John Knubley

    Conseiller principal en affaires

    John Knubley est conseiller principal auprès de McKinsey & Company, chef d’entreprise, conseiller stratégique et ancien haut fonctionnaire. M. Knubley a été sous-ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) de septembre 2012 à juin 2019. Avant de démissionner du gouvernement, John était un fonctionnaire de longue date qui avait de l’expérience dans plus de huit ministères, dont le Bureau du Conseil privé, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Transports et Infrastructure Canada, Ressources naturelles Canada, ainsi que l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). John a commencé sa carrière au sein de la fonction publique en 1980 au Conseil économique du Canada. En 2020, John a fondé InnovAction Advisory Services Inc. InnovAction fournit des conseils stratégiques aux organisations de divers secteurs et segments verticaux, dont l’agriculture, la production des aliments, la technologie, l’innovation et la durabilité. John est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Yale, d’une maîtrise en philosophie, en politique et en économie de l’Université Oxford et d’une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard. Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures à Nice, en France, de l’Institut européen des hautes études internationales. Étant un résident d’Ottawa, John est également directeur au Conference Board du Canada, à la Fondation Asie-Pacifique du Canada et à la Commission de l’énergie de l’Ontario.

    Kelly Gillis

    Sous-ministre, Infrastructure et Collectivités

    Kelly Gillis a été nommée sous-ministre de l’Infrastructure et des Collectivités en septembre 2017. Infrastructure Canada est le ministère du gouvernement du Canada qui offre un soutien prévisible et à long terme pour aider à ce que les Canadiens bénéficient d’infrastructures publiques modernes et de calibre mondial. Le Ministère fait des investissements, établit des partenariats, élabore des politiques, met en œuvre des programmes et fait progresser les connaissances sur les infrastructures publiques au Canada. Il contribue également à relever les défis complexes auxquels les Canadiens sont quotidiennement confrontés, notamment la croissance rapide de nos villes, les changements climatiques et les menaces environnementales qui pèsent sur nos eaux et nos terres. Avant cette nomination, Kelly a été sous-ministre déléguée d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), le ministère qui a travaillé à l’élaboration du Programme d’innovation inclusif du Canada afin de contribuer à créer une économie qui favorise une croissance propre, des emplois de haute qualité et une prospérité accrue. Auparavant, Kelly a occupé plusieurs autres postes au gouvernement fédéral, notamment à titre de sous-ministre adjointe principale du Secteur du spectre, des technologies de l’information et des télécommunications (STIT), et de dirigeante principale des finances à Industrie Canada. Kelly détient un baccalauréat en commerce et un diplôme d’études supérieures en comptabilité publique de l’Université McGill. Elle est également comptable agréée. Kelly est originaire de Montréal. Elle et son mari ont trois enfants.

    John Stackhouse

    Premier vice-président, Bureau du chef de la direction RBC

    John Stackhouse est un auteur à succès à l’échelle nationale et l’un des grands spécialistes en matière d’innovation et de perturbations économiques au Canada. À titre de premier vice-président, Bureau du chef de la direction, RBC, il dirige la recherche et exerce un leadership avisé concernant les changements économiques, technologiques et sociaux. Auparavant, il a été rédacteur en chef du Globe and Mail et éditeur du cahier « Report on Business ». Il est agrégé supérieur de l’Institut C.D. Howe et de la Munk School of Global Affairs and Public Policy de l’Université de Toronto, en plus de siéger aux conseils d’administration de l’Université Queen’s, de la Fondation Aga Khan Canada et de la Literary Review of Canada. Dans son dernier livre, Planet Canada : How Our Expats Are Shaping the Future, il aborde la ressource inexploitée que représentent les millions de Canadiens qui ne vivent pas ici, mais qui exercent leur influence depuis l’étranger.

  • Le comité de sélection 2020

    Heather Munroe-Blum

    ANCIENNE PRINCIPALE, UNIVERSITÉ MCGILL, ET PRÉSIDENTE, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

    Mme Munroe-Blum est une dirigeante distinguée du milieu universitaire et des affaires et une chercheuse exceptionnelle dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Avant de devenir principale et vice-chancelière/présidente de l’Université McGill – première femme à occuper cette fonction –, elle a été vice-présidente à l’Université de Toronto (Recherche et relations internationales). Elle est diplômée de l’Université McMaster, de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, où elle a obtenu son diplôme de docteur en philosophie de l’épidémiologie (avec distinction). Ayant mené des programmes de recherche importants financés par le National Institute of Mental Health des États-Unis et des organismes de recherche canadiens, elle a signé de nombreuses publications sur l’épidémiologie et la politique publique. Elle a siégé à des conseils consultatifs nationaux, internationaux et gouvernementaux sur la science, la santé et l’innovation, et elle a présidé des jurys d’adjudication par les pairs de prix scientifiques et de recherche en plus d’être membre de plusieurs prestigieux conseils d’administration de sociétés. Elle a reçu de nombreux prix canadiens et internationaux et des diplômes honorifiques en reconnaissance de son leadership en recherche, en science et innovation, en enseignement supérieur et en santé et gouvernance. Elle est Officier de l’Ordre du Canada, officière de l’Ordre national du Québec et membre de la Société royale du Canada.

    Charles Deguire (Président du comité de sélection)

    PDG et cofondateur de Kinova | Lauréat du PGGI de 2016

    Charles Deguire, PDG et cofondateur de Kinova, s’est donné comme mission de mettre la robotique au service de l’humain. C’est pendant son enfance que tout a commencé, alors que Charles, voulant aider et motiver trois de ses oncles atteints de dystrophie musculaire, a eu la « piqûre de l’invention ». Ses réalisations lui ont rapidement valu une réputation de pionnier dans la révolution moderne de la robotique, puisqu’il a notamment remporté le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014 et celui du Gouverneur général pour l’innovation en 2016. Charles Deguire est un visionnaire passionné qui travaille chaque jour à changer le paradigme de la robotique en créant une technologie centrée sur l’humain. Pendant ses études à l’École de technologie supérieure (ÉTS), il a eu une vision claire et a élaboré la mission de Kinova, entreprise qu’il a cofondée en 2006. Depuis le tout premier jour, la priorité de Charles a été de permettre à l’humain de transcender diverses limitations en utilisant des technologies robotiques de prochaine génération. Il se sert également de Kinova pour contribuer au développement de la meilleure relève en offrant des stages en robotique et des occasions d’apprentissage intégré au travail.

    Kelly Gillis

    Sous-ministre, Infrastructure et Collectivités

    Kelly Gillis a été nommée sous-ministre de l’Infrastructure et des Collectivités en septembre 2017. Infrastructure Canada est le ministère du gouvernement du Canada qui offre un soutien prévisible et à long terme pour aider à ce que les Canadiens bénéficient d’infrastructures publiques modernes et de calibre mondial. Le Ministère fait des investissements, établit des partenariats, élabore des politiques, met en œuvre des programmes et fait progresser les connaissances sur les infrastructures publiques au Canada. Il contribue également à relever les défis complexes auxquels les Canadiens sont quotidiennement confrontés, notamment la croissance rapide de nos villes, les changements climatiques et les menaces environnementales qui pèsent sur nos eaux et nos terres. Avant cette nomination, Kelly a été sous-ministre déléguée d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), le ministère qui a travaillé à l’élaboration du Programme d’innovation inclusif du Canada afin de contribuer à créer une économie qui favorise une croissance propre, des emplois de haute qualité et une prospérité accrue. Auparavant, Kelly a occupé plusieurs autres postes au gouvernement fédéral, notamment à titre de sous-ministre adjointe principale du Secteur du spectre, des technologies de l’information et des télécommunications (STIT), et de dirigeante principale des finances à Industrie Canada. Kelly détient un baccalauréat en commerce et un diplôme d’études supérieures en comptabilité publique de l’Université McGill. Elle est également comptable agréée. Kelly est originaire de Montréal. Elle et son mari ont trois enfants.

    John Knubley

    Conseiller principal en affaires

    John Knubley est conseiller principal auprès de McKinsey & Company, chef d’entreprise, conseiller stratégique et ancien haut fonctionnaire. M. Knubley a été sous-ministre de l’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE) de septembre 2012 à juin 2019. Avant de démissionner du gouvernement, John était un fonctionnaire de longue date qui avait de l’expérience dans plus de huit ministères, dont le Bureau du Conseil privé, Agriculture et Agroalimentaire Canada, Transports et Infrastructure Canada, Ressources naturelles Canada, ainsi que l’Agence de promotion économique du Canada atlantique (APECA). John a commencé sa carrière au sein de la fonction publique en 1980 au Conseil économique du Canada. En 2020, John a fondé InnovAction Advisory Services Inc. InnovAction fournit des conseils stratégiques aux organisations de divers secteurs et segments verticaux, dont l’agriculture, la production des aliments, la technologie, l’innovation et la durabilité. John est titulaire d’un baccalauréat ès arts de l’Université Yale, d’une maîtrise en philosophie, en politique et en économie de l’Université Oxford et d’une maîtrise en administration publique de la Kennedy School of Government de l’Université Harvard. Il a également obtenu un diplôme d’études supérieures à Nice, en France, de l’Institut européen des hautes études internationales. Étant un résident d’Ottawa, John est également directeur au Conference Board du Canada, à la Fondation Asie-Pacifique du Canada et à la Commission de l’énergie de l’Ontario.

    Chief Clarence Louie

    Président-directeur général (PDG), Osoyoos Indian Band Development Corporation

    Lauréat de l’Ordre du Canada en 2017, et deux ans plus tard, intronisé au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne, le chef Clarence Louie est un leader renommé à l’international qui se consacre à la prospérité économique et sociale de son peuple. Pendant plus de 30 ans, le chef Louie s’est fait le défenseur de la culture de travail de la bande indienne d’Osoyoos, inspirant des générations, non seulement au sein de la bande, mais autour du monde avec son message de l’autonomisation par l’emploi, le travail acharné et le développement de la conscience communautaire. On cite souvent le chef Louie dans les médias, et il est un conférencier très recherché pour ses perspectives simples et bien tranchées sur le lien entre le développement économique et l’autonomie des Premières Nations. Bien connu pour faire des affaires dans le contexte moderne des Premières Nations, le chef Clarence Louie veut bâtir une « économie autochtone » où les entrepreneurs et les leaders des Premières Nations non seulement participent à l’économie commerciale globale canadienne, mais occupent de plus en plus une position plus ferme en matière de leadership en vue de définir les résultats responsables sur le plan environnemental et social qui contribuent encore à son profit net.

    Meredith Powell

    Coentrepreneuse, Voyager Capital

    Meredith est associée à Voyager Capital, le principal fonds de capital-risque du logiciel interentreprises de Cascadia, qui investit dans les plus inspirants innovateurs de la région qui œuvrent dans le domaine des technologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique en passant par l’avenir du travail et l’équité salariale. Elle est également une investisseuse providentielle active avec un large portefeuille axé sur les entreprises dirigées par des femmes. Récemment, Meredith a occupé le poste chef de la création mondiale chez Microsoft for Startups, le programme à fort impact de 500 M$ du géant de la technologie destiné aux jeunes entrepreneurs du monde entier. Avant de se joindre à Microsoft, Meredith a lancé plusieurs entreprises, dont un marché en ligne pour les marques de mode qui a été racheté en 2014. Meredith est une conférencière convoitée qui monte régulièrement sur scène et qui s’exprime dans les médias. Elle siège à de nombreux conseils d’administration, notamment ceux du Greater Vancouver Board of Trade et de Metabridge. Passionnée par l’idée de redonner à la communauté, elle accompagne généreusement des innovateurs au Founder Institute, à Techstars et à Launch Academy. Meredith est lauréate du prix du YWCA pour l’entrepreneuriat et l’innovation, lauréate du prix national de Startup Canada pour la promotion de l’entrepreneuriat, membre du Top 40 Under 40 de Business in Vancouver, membre du Top Innovator de BC Business et membre du Top Canadian Women in Tech de The Boardlist. Meredith est née et a grandi sur la côte Ouest. Elle passe le plus de temps possible à l’extérieur avec son mari, sa fille et leur chiot Charlie et elle aime aussi aller visiter sa famille élargie.

  • Le comité de sélection 2019

    Heather Munroe-Blum

    ANCIENNE PRINCIPALE, UNIVERSITÉ MCGILL, ET PRÉSIDENTE, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

    Mme Munroe-Blum est une dirigeante distinguée du milieu universitaire et des affaires et une chercheuse exceptionnelle dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Avant de devenir principale et vice-chancelière/présidente de l’Université McGill – première femme à occuper cette fonction –, elle a été vice-présidente à l’Université de Toronto (Recherche et relations internationales). Elle est diplômée de l’Université McMaster, de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, où elle a obtenu son diplôme de docteur en philosophie de l’épidémiologie (avec distinction). Ayant mené des programmes de recherche importants financés par le National Institute of Mental Health des États-Unis et des organismes de recherche canadiens, elle a signé de nombreuses publications sur l’épidémiologie et la politique publique. Elle a siégé à des conseils consultatifs nationaux, internationaux et gouvernementaux sur la science, la santé et l’innovation, et elle a présidé des jurys d’adjudication par les pairs de prix scientifiques et de recherche en plus d’être membre de plusieurs prestigieux conseils d’administration de sociétés. Elle a reçu de nombreux prix canadiens et internationaux et des diplômes honorifiques en reconnaissance de son leadership en recherche, en science et innovation, en enseignement supérieur et en santé et gouvernance. Elle est Officier de l’Ordre du Canada, officière de l’Ordre national du Québec et membre de la Société royale du Canada.

    Charles Deguire (Président du comité de sélection)

    PDG et cofondateur de Kinova | Lauréat du PGGI de 2016

    Charles Deguire, PDG et cofondateur de Kinova, s’est donné comme mission de mettre la robotique au service de l’humain. C’est pendant son enfance que tout a commencé, alors que Charles, voulant aider et motiver trois de ses oncles atteints de dystrophie musculaire, a eu la « piqûre de l’invention ». Ses réalisations lui ont rapidement valu une réputation de pionnier dans la révolution moderne de la robotique, puisqu’il a notamment remporté le prix de l’innovation Ernest C. Manning en 2014 et celui du Gouverneur général pour l’innovation en 2016. Charles Deguire est un visionnaire passionné qui travaille chaque jour à changer le paradigme de la robotique en créant une technologie centrée sur l’humain. Pendant ses études à l’École de technologie supérieure (ÉTS), il a eu une vision claire et a élaboré la mission de Kinova, entreprise qu’il a cofondée en 2006. Depuis le tout premier jour, la priorité de Charles a été de permettre à l’humain de transcender diverses limitations en utilisant des technologies robotiques de prochaine génération. Il se sert également de Kinova pour contribuer au développement de la meilleure relève en offrant des stages en robotique et des occasions d’apprentissage intégré au travail.

    Kelly Gillis

    Sous-ministre, Infrastructure et Collectivités

    Kelly Gillis a été nommée sous-ministre de l’Infrastructure et des Collectivités en septembre 2017. Infrastructure Canada est le ministère du gouvernement du Canada qui offre un soutien prévisible et à long terme pour aider à ce que les Canadiens bénéficient d’infrastructures publiques modernes et de calibre mondial. Le Ministère fait des investissements, établit des partenariats, élabore des politiques, met en œuvre des programmes et fait progresser les connaissances sur les infrastructures publiques au Canada. Il contribue également à relever les défis complexes auxquels les Canadiens sont quotidiennement confrontés, notamment la croissance rapide de nos villes, les changements climatiques et les menaces environnementales qui pèsent sur nos eaux et nos terres. Avant cette nomination, Kelly a été sous-ministre déléguée d’Innovation, Sciences et Développement économique Canada (ISDE), le ministère qui a travaillé à l’élaboration du Programme d’innovation inclusif du Canada afin de contribuer à créer une économie qui favorise une croissance propre, des emplois de haute qualité et une prospérité accrue. Auparavant, Kelly a occupé plusieurs autres postes au gouvernement fédéral, notamment à titre de sous-ministre adjointe principale du Secteur du spectre, des technologies de l’information et des télécommunications (STIT), et de dirigeante principale des finances à Industrie Canada. Kelly détient un baccalauréat en commerce et un diplôme d’études supérieures en comptabilité publique de l’Université McGill. Elle est également comptable agréée. Kelly est originaire de Montréal. Elle et son mari ont trois enfants.

    Daniel Lamarre

    Président et président et chef de la direction, le Groupe Cirque du Soleil

    Daniel Lamarre possède un talent hors du commun pour le développement des affaires internationales. Cette habileté exceptionnelle le guidera vers une carrière de longue haleine au sein d’industries créatives et innovantes. Passionné du monde qui l’entoure, la grande force de Daniel réside en sa capacité à trouver des solutions et des résultats positifs qui conviendront à toutes les personnes impliquées, grâce à sa grande sensibilité et à son leadership rassembleur. À titre de président et chef de la direction du Cirque du Soleil, les responsabilités de Daniel Lamarre consistent à nourrir l’équilibre délicat qui coexiste entre la stratégie globale de l’entreprise, sa stabilité et sa croissance financière, tout comme l’intégrité de sa culture et de ses valeurs d’entreprise. Avant de joindre l’équipe de Guy Laliberté, en janvier 2001, il a occupé pendant presque quatre ans le poste de président et chef de la direction du Groupe TVA. De 1984 à 1997, il a œuvré au sein du cabinet de relations publiques National où il a occupé les fonctions de vice-président exécutif et d’associé principal puis de président. En 1981, à titre de vice-président et directeur général, il a ouvert les premiers bureaux montréalais de la plus grande agence de relations publiques au monde Burson-Marsteller. Il a aussi rempli plusieurs rôles de direction dans le domaine des communications pour Cogeco et la Fédération des Caisses Populaires du Centre-du-Québec et a aussi pratiqué le journalisme pendant 10 ans. Daniel Lamarre a étudié à l’Université d’Ottawa où il a complété un Baccalauréat en communications. En 2012, il a reçu son premier doctorat honorifique de la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa et son second de la Faculté de Droit de l’Université McGill. En 2018, il a reçu son troisième doctorat honorifique de l’Université du Québec et a été nommé Officier de l’Ordre du Canada, la distinction la plus élevée et la plus respectée au Canada. Daniel Lamarre et le Cirque du Soleil s’impliquent auprès des jeunes en situation précaire partout sur la planète. Grâce aux spectacles de tournées et aux programmes du Cirque du Soleil, le pouvoir des arts s’avère un outil extraordinaire pour entrer en relation avec les communautés tant locales qu’internationales et ainsi travailler à un monde meilleur. En son nom personnel, Daniel Lamarre a toujours été impliqué dans différentes œuvres caritatives. Elles touchent tantôt les arts, l’éducation, mais chaque fois son engagement va au-delà de la philanthropie. C’est en y mettant son cœur et son expertise à profit qu’il occupe encore aujourd’hui plusieurs rôles au sein de différents conseils d’administration.

    Chief Clarence Louie

    Président-directeur général (PDG), Osoyoos Indian Band Development Corporation

    Lauréat de l’Ordre du Canada en 2017, et deux ans plus tard, intronisé au Temple de la renommée de l’entreprise canadienne, le chef Clarence Louie est un leader renommé à l’international qui se consacre à la prospérité économique et sociale de son peuple. Pendant plus de 30 ans, le chef Louie s’est fait le défenseur de la culture de travail de la bande indienne d’Osoyoos, inspirant des générations, non seulement au sein de la bande, mais autour du monde avec son message de l’autonomisation par l’emploi, le travail acharné et le développement de la conscience communautaire. On cite souvent le chef Louie dans les médias, et il est un conférencier très recherché pour ses perspectives simples et bien tranchées sur le lien entre le développement économique et l’autonomie des Premières Nations. Bien connu pour faire des affaires dans le contexte moderne des Premières Nations, le chef Clarence Louie veut bâtir une « économie autochtone » où les entrepreneurs et les leaders des Premières Nations non seulement participent à l’économie commerciale globale canadienne, mais occupent de plus en plus une position plus ferme en matière de leadership en vue de définir les résultats responsables sur le plan environnemental et social qui contribuent encore à son profit net.

    Meredith Powell

    Coentrepreneuse, Voyager Capital

    Meredith est associée à Voyager Capital, le principal fonds de capital-risque du logiciel interentreprises de Cascadia, qui investit dans les plus inspirants innovateurs de la région qui œuvrent dans le domaine des technologies, de l’intelligence artificielle et de la robotique en passant par l’avenir du travail et l’équité salariale. Elle est également une investisseuse providentielle active avec un large portefeuille axé sur les entreprises dirigées par des femmes. Récemment, Meredith a occupé le poste chef de la création mondiale chez Microsoft for Startups, le programme à fort impact de 500 M$ du géant de la technologie destiné aux jeunes entrepreneurs du monde entier. Avant de se joindre à Microsoft, Meredith a lancé plusieurs entreprises, dont un marché en ligne pour les marques de mode qui a été racheté en 2014. Meredith est une conférencière convoitée qui monte régulièrement sur scène et qui s’exprime dans les médias. Elle siège à de nombreux conseils d’administration, notamment ceux du Greater Vancouver Board of Trade et de Metabridge. Passionnée par l’idée de redonner à la communauté, elle accompagne généreusement des innovateurs au Founder Institute, à Techstars et à Launch Academy. Meredith est lauréate du prix du YWCA pour l’entrepreneuriat et l’innovation, lauréate du prix national de Startup Canada pour la promotion de l’entrepreneuriat, membre du Top 40 Under 40 de Business in Vancouver, membre du Top Innovator de BC Business et membre du Top Canadian Women in Tech de The Boardlist. Meredith est née et a grandi sur la côte Ouest. Elle passe le plus de temps possible à l’extérieur avec son mari, sa fille et leur chiot Charlie et elle aime aussi aller visiter sa famille élargie.

  • Le comité de sélection 2018

    Sakchin Bessette

    COFONDATEUR ET DIRECTEUR DE CRÉATION EXÉCUTIF, MOMENT FACTORY

    Depuis la naissance de Moment Factory en 2001, Sakchin Bessette, cofondateur et Directeur de création exécutif, a chapeauté la création de plus de 400 installations et spectacles multimédia autour du globe. Il dirige le studio animé par son perpétuel désir d’émerveiller, d’inspirer et de rassembler les gens en explorant de nouvelles formes de divertissement. Au fur et à mesure de l’expansion de Moment Factory, qui compte désormais plus de 300 employés à Montréal, Los Angeles, Londres, Paris, New York et Tokyo, M. Bessette a façonné un écosystème où les artistes collaborent, évoluent et s’épanouissent. Sa plus grande responsabilité est de guider et d’inspirer les artistes multidisciplinaires qui se sont joints à l’équipe au fil des ans et de leur communiquer sa vision. Il les encourage à penser différemment, à créer avec passion et à ne jamais sacrifier leur quête d’excellence. Cette collaboration et ce processus interdisciplinaire qu’il a mis en place sont au cœur du succès du studio. Il a reçu la Croix du service méritoire (division civile) en 2017.

    Peter Dinsdale

    PRÉSIDENT-DIRECTEUR GÉNÉRAL, YMCA CANADA

    Peter Dinsdale est un chef de file stratégique qui a démontré sa capacité à obtenir des résultats et à gérer des initiatives de changement au sein de vastes réseaux composés d’organismes solides, diversifiés et autonomes. Ancien PDG de l’Assemblée des Premières Nations, directeur exécutif de l’Association nationale des centres d’amitié et du conseil d’administration de YMCA Canada, il possède un baccalauréat en sciences politiques et études autochtones et une maîtrise en humanités interdisciplinaires de l’Université Laurentienne. Il a coédité trois volumes de l’ouvrage Recherche en matière de politiques autochtones et rédigé un document et un examen de politique. Il possède un diplôme honorifique du Collège Canadore.

    Chaviva Hošek

    PRÉSIDENTE ET CHEF DE LA DIRECTION ÉMÉRITE, INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHES AVANCÉES

    De 2012 à 2017, Chaviva Hošek a été professeure à l’École de politique publique et de gouvernance de l’Université de Toronto. De 2001 à 2012, elle a été présidente et chef de la direction de l’Institut canadien de recherches avancées. Précédemment, elle a été pendant sept ans directrice de la politique et de la recherche au cabinet du très honorable Jean Chrétien, qui était alors premier ministre du Canada. Entre 1990 et 1993, elle a dirigé le Bureau de recherche du caucus libéral et a été conseillère principale en matière de politiques pour M. Chrétien, alors chef de l’Opposition officielle. Féministe de longue date, Mme Hošek a été membre active du Conseil ontarien du statut de la femme et a présidé le Comité du programme d’études féminines de l’Université de Toronto. Durant plusieurs années, elle a été membre du conseil élu du Comité canadien d’action sur le statut de la femme, qu’elle a présidé de 1984 à 1986. Depuis 2002, elle a été membre de divers conseils d’administration d’organismes à but lucratif et non lucratif. Elle a entre autres reçu quatre diplômes honorifiques, le Prix du rendement exceptionnel du Forum des politiques publiques et les Médailles du jubilé d’or et de diamant de la reine Elizabeth II. Elle est Officier de l’Ordre du Canada.

    Daniel Lamarre

    Président et président et chef de la direction, le Groupe Cirque du Soleil

    Daniel Lamarre possède un talent hors du commun pour le développement des affaires internationales. Cette habileté exceptionnelle le guidera vers une carrière de longue haleine au sein d’industries créatives et innovantes. Passionné du monde qui l’entoure, la grande force de Daniel réside en sa capacité à trouver des solutions et des résultats positifs qui conviendront à toutes les personnes impliquées, grâce à sa grande sensibilité et à son leadership rassembleur. À titre de président et chef de la direction du Cirque du Soleil, les responsabilités de Daniel Lamarre consistent à nourrir l’équilibre délicat qui coexiste entre la stratégie globale de l’entreprise, sa stabilité et sa croissance financière, tout comme l’intégrité de sa culture et de ses valeurs d’entreprise. Avant de joindre l’équipe de Guy Laliberté, en janvier 2001, il a occupé pendant presque quatre ans le poste de président et chef de la direction du Groupe TVA. De 1984 à 1997, il a œuvré au sein du cabinet de relations publiques National où il a occupé les fonctions de vice-président exécutif et d’associé principal puis de président. En 1981, à titre de vice-président et directeur général, il a ouvert les premiers bureaux montréalais de la plus grande agence de relations publiques au monde Burson-Marsteller. Il a aussi rempli plusieurs rôles de direction dans le domaine des communications pour Cogeco et la Fédération des Caisses Populaires du Centre-du-Québec et a aussi pratiqué le journalisme pendant 10 ans. Daniel Lamarre a étudié à l’Université d’Ottawa où il a complété un Baccalauréat en communications. En 2012, il a reçu son premier doctorat honorifique de la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa et son second de la Faculté de Droit de l’Université McGill. En 2018, il a reçu son troisième doctorat honorifique de l’Université du Québec et a été nommé Officier de l’Ordre du Canada, la distinction la plus élevée et la plus respectée au Canada. Daniel Lamarre et le Cirque du Soleil s’impliquent auprès des jeunes en situation précaire partout sur la planète. Grâce aux spectacles de tournées et aux programmes du Cirque du Soleil, le pouvoir des arts s’avère un outil extraordinaire pour entrer en relation avec les communautés tant locales qu’internationales et ainsi travailler à un monde meilleur. En son nom personnel, Daniel Lamarre a toujours été impliqué dans différentes œuvres caritatives. Elles touchent tantôt les arts, l’éducation, mais chaque fois son engagement va au-delà de la philanthropie. C’est en y mettant son cœur et son expertise à profit qu’il occupe encore aujourd’hui plusieurs rôles au sein de différents conseils d’administration.

    Heather Munroe-Blum

    ANCIENNE PRINCIPALE, UNIVERSITÉ MCGILL, ET PRÉSIDENTE, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

    Mme Munroe-Blum est une dirigeante distinguée du milieu universitaire et des affaires et une chercheuse exceptionnelle dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Avant de devenir principale et vice-chancelière/présidente de l’Université McGill – première femme à occuper cette fonction –, elle a été vice-présidente à l’Université de Toronto (Recherche et relations internationales). Elle est diplômée de l’Université McMaster, de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, où elle a obtenu son diplôme de docteur en philosophie de l’épidémiologie (avec distinction). Ayant mené des programmes de recherche importants financés par le National Institute of Mental Health des États-Unis et des organismes de recherche canadiens, elle a signé de nombreuses publications sur l’épidémiologie et la politique publique. Elle a siégé à des conseils consultatifs nationaux, internationaux et gouvernementaux sur la science, la santé et l’innovation, et elle a présidé des jurys d’adjudication par les pairs de prix scientifiques et de recherche en plus d’être membre de plusieurs prestigieux conseils d’administration de sociétés. Elle a reçu de nombreux prix canadiens et internationaux et des diplômes honorifiques en reconnaissance de son leadership en recherche, en science et innovation, en enseignement supérieur et en santé et gouvernance. Elle est Officier de l’Ordre du Canada, officière de l’Ordre national du Québec et membre de la Société royale du Canada.

    Sue Riddell Rose

    PRÉSIDENTE ET CHEF DE LA DIRECTION DE PERPETUAL ENERGY INC.

    Sue Riddell Rose est la présidente et chef de la direction de Perpetual Energy Inc., et de l’entreprise qui l’a précédée, Paramount Energy Trust, depuis sa création en 2002. Elle est diplômée de l’Université Queen’s où elle a obtenu en 1986 un baccalauréat scientifique en génie géologique. Elle a entrepris sa carrière comme ingénieure-géologue à Shell Canada et possède près de 30 ans d’expérience dans l’industrie canadienne du pétrole et du gaz naturel. De 1990 à 2002, elle a occupé diverses fonctions au sein de Paramount Resources Ltd. et gravi les échelons jusqu’au poste de chef des opérations. Elle est aussi directrice, depuis 2000, de Paramount Resources Ltd. et directrice des sociétés Newalta et AltaLink L.P., et a été membre du conseil d’administration de Brookfield Canada Office Properties jusqu’à son opération de fermeture du capital en juin 2017. Mme Rose est membre de l’Association of Professional Engineers and Geoscientists of Alberta, de la Canadian Society of Petroleum Geologists, de l’American Association of Petroleum Geologists et de l’Association canadienne des producteurs pétroliers. Elle est très active auprès de plusieurs organismes sans but lucratif, y compris l’organisme Centraide de Calgary, UNICEF Canada, l’Université Queen’s et Fulbright Canada.

  • Le comité de sélection 2017

    Sakchin Bessette

    COFONDATEUR ET DIRECTEUR DE CRÉATION EXÉCUTIF, MOMENT FACTORY

    Depuis la naissance de Moment Factory en 2001, Sakchin Bessette, cofondateur et Directeur de création exécutif, a chapeauté la création de plus de 400 installations et spectacles multimédia autour du globe. Il dirige le studio animé par son perpétuel désir d’émerveiller, d’inspirer et de rassembler les gens en explorant de nouvelles formes de divertissement. Au fur et à mesure de l’expansion de Moment Factory, qui compte désormais plus de 300 employés à Montréal, Los Angeles, Londres, Paris, New York et Tokyo, M. Bessette a façonné un écosystème où les artistes collaborent, évoluent et s’épanouissent. Sa plus grande responsabilité est de guider et d’inspirer les artistes multidisciplinaires qui se sont joints à l’équipe au fil des ans et de leur communiquer sa vision. Il les encourage à penser différemment, à créer avec passion et à ne jamais sacrifier leur quête d’excellence. Cette collaboration et ce processus interdisciplinaire qu’il a mis en place sont au cœur du succès du studio. Il a reçu la Croix du service méritoire (division civile) en 2017.

    Chaviva Hošek

    PRÉSIDENTE ET CHEF DE LA DIRECTION ÉMÉRITE, INSTITUT CANADIEN DE RECHERCHES AVANCÉES

    De 2012 à 2017, Chaviva Hošek a été professeure à l’École de politique publique et de gouvernance de l’Université de Toronto. De 2001 à 2012, elle a été présidente et chef de la direction de l’Institut canadien de recherches avancées. Précédemment, elle a été pendant sept ans directrice de la politique et de la recherche au cabinet du très honorable Jean Chrétien, qui était alors premier ministre du Canada. Entre 1990 et 1993, elle a dirigé le Bureau de recherche du caucus libéral et a été conseillère principale en matière de politiques pour M. Chrétien, alors chef de l’Opposition officielle. Féministe de longue date, Mme Hošek a été membre active du Conseil ontarien du statut de la femme et a présidé le Comité du programme d’études féminines de l’Université de Toronto. Durant plusieurs années, elle a été membre du conseil élu du Comité canadien d’action sur le statut de la femme, qu’elle a présidé de 1984 à 1986. Depuis 2002, elle a été membre de divers conseils d’administration d’organismes à but lucratif et non lucratif. Elle a entre autres reçu quatre diplômes honorifiques, le Prix du rendement exceptionnel du Forum des politiques publiques et les Médailles du jubilé d’or et de diamant de la reine Elizabeth II. Elle est Officier de l’Ordre du Canada.

    Paul Lacerte

    AMBASSADEUR NATIONAL, MOOSEHIDE CAMPAIGN, C.-B.

    Paul Lacerte est membre de la Première Nation Carrier dans le Nord de la Colombie-Britannique. Il a été directeur exécutif de la BC Association of Aboriginal Friendship Centres pendant 20 ans. En 2011, M. Lacerte et sa fille Raven ont fondé la campagne Moosehide, un mouvement populaire d’hommes autochtones et non autochtones visant à mettre fin à la violence contre les femmes et les enfants. Il est vice-président du conseil d’administration de la Vancouver Foundation et coprésident de Reconciliation Canada. M. Lacerte a reçu l’Order of British Columbia en 2014.

    Daniel Lamarre

    Président et président et chef de la direction, le Groupe Cirque du Soleil

    Daniel Lamarre possède un talent hors du commun pour le développement des affaires internationales. Cette habileté exceptionnelle le guidera vers une carrière de longue haleine au sein d’industries créatives et innovantes. Passionné du monde qui l’entoure, la grande force de Daniel réside en sa capacité à trouver des solutions et des résultats positifs qui conviendront à toutes les personnes impliquées, grâce à sa grande sensibilité et à son leadership rassembleur. À titre de président et chef de la direction du Cirque du Soleil, les responsabilités de Daniel Lamarre consistent à nourrir l’équilibre délicat qui coexiste entre la stratégie globale de l’entreprise, sa stabilité et sa croissance financière, tout comme l’intégrité de sa culture et de ses valeurs d’entreprise. Avant de joindre l’équipe de Guy Laliberté, en janvier 2001, il a occupé pendant presque quatre ans le poste de président et chef de la direction du Groupe TVA. De 1984 à 1997, il a œuvré au sein du cabinet de relations publiques National où il a occupé les fonctions de vice-président exécutif et d’associé principal puis de président. En 1981, à titre de vice-président et directeur général, il a ouvert les premiers bureaux montréalais de la plus grande agence de relations publiques au monde Burson-Marsteller. Il a aussi rempli plusieurs rôles de direction dans le domaine des communications pour Cogeco et la Fédération des Caisses Populaires du Centre-du-Québec et a aussi pratiqué le journalisme pendant 10 ans. Daniel Lamarre a étudié à l’Université d’Ottawa où il a complété un Baccalauréat en communications. En 2012, il a reçu son premier doctorat honorifique de la Faculté des Arts de l’Université d’Ottawa et son second de la Faculté de Droit de l’Université McGill. En 2018, il a reçu son troisième doctorat honorifique de l’Université du Québec et a été nommé Officier de l’Ordre du Canada, la distinction la plus élevée et la plus respectée au Canada. Daniel Lamarre et le Cirque du Soleil s’impliquent auprès des jeunes en situation précaire partout sur la planète. Grâce aux spectacles de tournées et aux programmes du Cirque du Soleil, le pouvoir des arts s’avère un outil extraordinaire pour entrer en relation avec les communautés tant locales qu’internationales et ainsi travailler à un monde meilleur. En son nom personnel, Daniel Lamarre a toujours été impliqué dans différentes œuvres caritatives. Elles touchent tantôt les arts, l’éducation, mais chaque fois son engagement va au-delà de la philanthropie. C’est en y mettant son cœur et son expertise à profit qu’il occupe encore aujourd’hui plusieurs rôles au sein de différents conseils d’administration.

    Heather Munroe-Blum

    ANCIENNE PRINCIPALE, UNIVERSITÉ MCGILL, ET PRÉSIDENTE, OFFICE D’INVESTISSEMENT DU RÉGIME DE PENSIONS DU CANADA

    Mme Munroe-Blum est une dirigeante distinguée du milieu universitaire et des affaires et une chercheuse exceptionnelle dans les champs de l’épidémiologie psychiatrique et des politiques publiques. Avant de devenir principale et vice-chancelière/présidente de l’Université McGill – première femme à occuper cette fonction –, elle a été vice-présidente à l’Université de Toronto (Recherche et relations internationales). Elle est diplômée de l’Université McMaster, de l’Université Wilfrid Laurier et de l’Université de la Caroline du Nord à Chapel Hill, où elle a obtenu son diplôme de docteur en philosophie de l’épidémiologie (avec distinction). Ayant mené des programmes de recherche importants financés par le National Institute of Mental Health des États-Unis et des organismes de recherche canadiens, elle a signé de nombreuses publications sur l’épidémiologie et la politique publique. Elle a siégé à des conseils consultatifs nationaux, internationaux et gouvernementaux sur la science, la santé et l’innovation, et elle a présidé des jurys d’adjudication par les pairs de prix scientifiques et de recherche en plus d’être membre de plusieurs prestigieux conseils d’administration de sociétés. Elle a reçu de nombreux prix canadiens et internationaux et des diplômes honorifiques en reconnaissance de son leadership en recherche, en science et innovation, en enseignement supérieur et en santé et gouvernance. Elle est Officier de l’Ordre du Canada, officière de l’Ordre national du Québec et membre de la Société royale du Canada.

Close mobile menu

What are you looking for?